Nous contacter
LE PARC et le CHATEAU DE JEURRE et SES MONUMENTS
Site officiel du domaine de Jeurre

Ouverture du Parc et du Chateau de Jeurre

  • 1er juin au 30 septembre 2017 JEURRE est ouvert à la visite du 1er Juin au 31 Aout et toute l'année sur demande pour les groupes de plus de 12 personnes. Le parcours de la visite est d'une durée de 2 heures et demi et a lieu le samedi, dimanche, lundi, mardi et mercredi, fermé le jeudi et vendredi. Visite libre dans le parc et accompagnée dans le chateau. Parking à l'intérieur Pour plus de renseignements Tel 0164945743 L'accueil ...
Découvrir Ouverture du Parc et du Chateau de Jeurre

Tarifs 2017 des visites

Découvrir Tarifs 2017 des visites

Horaires Visites : Parc et Chateau

  • Horaires des visites accompagnées L'accueil aura lieu à la grille du Parc depuis la nationale 20 du Samedi au Mercredi à 13h précises, 15h précises et 17h précises pour une visite libre du parc et accompagnée au château.  
Découvrir Horaires Visites : Parc et Chateau

Le Domaine aux Six Merveilles

  • Le Parc de Jeurre, et ses Fabriques Au parc de Jeurre se trouvent aujourd'hui réunies, les 4 plus célèbres fabriques, créées à l'origine dans les jardins du Marquis de Laborde à Méréville,par Hubert Robert (wikipedia). Le Parisien le 6 mai 2013 Découvrir les Merveilles de Jeurre Le Parc de Jeurre et ses Fabriques
Découvrir Le Domaine aux Six Merveilles

L'histoire du château de Jeurre

Selon la tradition, Louis VI aurait signé en 1120 une charte à Jeurre le Chatel.
Le château actuel remonte à la fin du XVIIème siècle, construit par la famille Regnault de Barre. Il appartient ensuite au financier Louis-César Dufresne de Saint-Léon, liquidateur du ministère Calonne sous Louis XVI, puis Directeur Général de la liquidation de la dette publique. Arrêté en 1792, il est traduit devant le tribunal criminel de Paris, puis acquitté.
Il fait alors don du domaine à sa filleule Adèle Dutilleul, épouse du comte de Mollien dont Napoléon Ier fit son ministre du trésor de 1806 à 1814.
A la restauration, Louis XVIII nomma Mollien pair de France. Le comte Mollien agrandit le château et entreprend des travaux importants sous la direction de deux architectes : Pierre Nicolas Bénard de 1809 à 1810 puis Charles Bonnard de 1811 à 1813, qui donneront lieu à la construction des fermes, du pigeonnier et de la maison du concierge de style Piémontais, actuellement classés Monuments Historiques.

Le château revient dans la famille Saint-Léon quand Alexandre-Henri rachète la demeure de son oncle.  Grand Prix de Rome de sculpture (certaines de ses œuvres sont exposées au musée d’Orsay), Il poursuivra les travaux d’embellissement en achetant en 1896, et en transportant les quatre principales fabriques du parc de Méréville.
Il profitera également des travaux de démolition du baron Haussmann à Paris pour acquérir de nombreuses pièces d’architecture, parmi lesquelles deux trophées  provenant de l’hôtel particulier de madame la marquise de Pompadour, rue Ménard.  Représentant des instruments de musique, vous pouvez admirer ces deux œuvres en haut du perron du château.

En 1903, c’est son fils, Arthur, qui lui succède. Celui-ci fait appel à Achille Duchêne, paysagiste, pour placer les monuments dans le parc.
A la démolition de l’hôtel d’Anglade situé rue des Archives, pour construire la grande poste, il achète la façade pour embellir Jeurre.  Cette superbe façade, ciselée par le sculpteur Coysevox, (1640-1720) est installée côté ouest du château, devant le miroir d’eau.

Louis Dufresne Comte de Saint-Léon, petit-fils d’Arthur de Saint-Léon, oeuvra toute sa vie à la restauration du parc, de ses monuments et du château.


Découvrir l'historique du jardin de Jeurre

Nos horaires